Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.

Video a la une

Interview avec Mohammed DIB à propos de "Qui se souvient de la mer"

jeudi, 12 octobre 2017 06:00

Dégradation du pouvoir d’achat, inflation… : La Fédération algérienne des consommateurs plaide pour un « Smig » de 50 000 DA

Écrit par Fayçal Djoudi
Évaluer cet élément
(0 Votes)

Le taux d’inflation continue d’augmenter, provoquant inéluctablement une baisse du pouvoir d’achat des Algériens. Ainsi, selon le président de la Fédération algérienne des consommateurs (FAC), Hariz Zaki, le taux de l’inflation s’est établi à 7%. Un taux supérieur par rapport aux années précédentes.


Lors d’une conférence de presse organisée au Forum du quotidien El Moudjahid, le président de la Fédération algérienne des consommateurs (FAC), Hariz Zaki, a indiqué que « cette inflation galopante est la conséquence directe du renchérissement des produits de consommation de toute nature ». Il dira que « le taux d’inflation a atteint 7%, une hausse prévisible puisque l’année précédente, il s’est établi à 6,03% à fin juin, contre 5,32 % à la même période de 2015 ».
Selon le patron de la Fédération, l’Algérien est en train de perdre de son pouvoir d’achat en raison de cette hausse multiple des prix à la consommation et de la stagnation des salaires. Cela intervient dans un contexte de morosité économique, dans un pays très affecté par la baisse des prix du pétrole, et surtout, l’informel. Pour lui, « les couches pauvres et moyennes sont les premières victimes de cette situation », prônant un juste prix pour les consommateurs et les producteurs et une «réalité des salaires» pour les Algériens. «Avec un Smig à 18 000 DA, un père de famille ne peut faire face à la cherté de la vie. Le salaire minimum ne doit pas descendre aujourd’hui sous les 50 000 DA», a-t-il indiqué.
Par ailleurs, il fera un retour de sa rencontre avec le ministre du Commerce, en rappelant que la fédération avait présenté plusieurs propositions concernant la protection du consommateur.
Des subventions qui profitent aux riches
Chaque année, l’Etat consacre des milliards de dinars pour les différentes subventions sociales. Cela va du logement, des prix de produits de base, à la santé et les oeuvres sociales de l’éducation et l’enseignement supérieur avec une mention pour les différentes catégories de handicapés. Cependant, selon notre interlocuteur, « ces subventions profitents aux riches ». Selon Hariz Zaki, il faut dresser d’une « manière exhaustive et contrôlée la liste des personnes nécessiteuses et d’orienter les aides dégagées par l’Etat vers les catégories sociales qui en ont le plus besoin ». Il préconise que « ces subventions doivent être indexées aux petits salaires afin d’éviter les lourdeurs bureaucratiques et les ratages dans les dispositifs d’aide sociale.


La fin de la manne pétrolière d’ici 2030
Abordant le sujet, l’orateur a indiqué que « la production d’hydrocarbures serait largement absorbée par la demande locale à l’horizon 2030 ». Continuant sur le sujet, il a expliqué qu’au-delà de 2030, « si aucune mesure n’est prise, notamment en matière de modèle de consommation énergétique, il est très peu probable que la production d’hydrocarbures conventionnels puisse satisfaire, en même temps, les besoins de consommation interne et le même niveau absolu de rente financière ».
En clair, il n’y aura plus de pétrole et de gaz à exporter et les ressources en devises du pays se seront taries, même avec un baril à 140 dollars.

Dernière modification le jeudi, 12 octobre 2017 02:19

Laissez un commentaire

Monde

«Sauvegarder l’accord sur le nucléaire iranien»

Il existe un vieux principe de base en m

Monde -
17-10-2017
Read more »
Peur pour l’accord sur le nucléaire iranien

Le chef de la diplomatie russe, Serguei

Monde -
17-10-2017
Read more »
Trump renforce les radicaux iraniens

Les États-Unis et l’Iran ont rarement ét

Monde -
17-10-2017
Read more »

Environnement

Culture

9e art « Tizi en bulle », le Premier Salon de la BD à Tizi Ouzou

La Direction de la culture, avec la part

Culture -
17-10-2017
Littérature : L’ouvrage collectif « Mohammed Dib, un écrivain de lumière » au Sila

Publié par les éditions Sédia, réunissan

Culture -
17-10-2017
Patrimoine cinématographique : Préserver pour garder la mémoire

Les travaux du colloque international d’

Culture -
16-10-2017
Ouverture du 9e Festival de musique symphonique : Carton plein !

Programmée pour la deuxième année de son

Culture -
16-10-2017

Région

Der

Sidérurgie : El Hadjar reprend progressivement ses capacités

Le complexe sidérurgique d’El Hadjar tou

Der -
17-10-2017
Ouargla : Le limogeage du directeur de l’Awem divise

Le limogeage du Directeur de l’Agence de

Der -
17-10-2017
Environnement : Tiferdoud, «village le plus propre»

Le premier prix de la 5e édition du conc

Der -
16-10-2017