Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : jeudi, 01 septembre 2016

Le break estival est bien fini et c’est la rentrée qu’il va falloir préparer, de préférence dans la sérénité. Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, en visite d’inspection hier à Saïda, a mis à profit sa sortie publique pour faire un point de la situation économico-fi nancière du pays et exprimer - ou réitérer - les défi s qui l’attendent et les moyens d’y parvenir. Une nouvelle fois, il a rappelé que l’Algérie a résisté au choc externe induit par la baisse des cours du pétrole et en dépit de cette « mauvaise passe », le pays poursuit sereinement ses réformes socioéconomiques et son développement. Le Premier ministre se montre optimiste, un optimisme qu’il appuie sur les projections quant au taux de croissance, l’indicateur qu’il a considéré comment étant le plus important à ses yeux, estimé à 3,5% pour 2016 et à 3,9% en 2017. Une autre indication, l’Algérie créera de la richesse : son PIB passera de 16 700 milliards de dinars en 2015 à 17 677 milliards à fi n 2016 et culminer à 22 000 milliards en 2019. Evidemment, atteindre ces niveaux de croissance nécessite du travail et des efforts. Sur ce point, M. Sellal précise ses pensées : il veut que les partenaires sociaux, les travailleurs… comprennent qu’il est nécessaire d’aller vers une « trêve sociale » et de ne pas ouvrir d’autres fronts autres que le seul qui devrait accaparer tous les efforts : sortir l’économie de l’Algérie de sa dangereuse dépendance des hydrocarbures. M. Sellal ne souhaite pas davantage qu’un front commun contre la crise ! En référence au dossier des retraites, contre lequel plusieurs syndicats se mobilisent d’ores et déjà en promettant une rentrée mouvementée, M. Sellal réitère qu’il s’agit seulement de revenir à une situation normale, qui a déjà existé avant 1996, date à partir de laquelle les départs anticipés à la retraite avaient été pratiqués à grande échelle pour des raisons exceptionnelles : un réajustement douloureux imposé par le FMI. Mais aujourd’hui, « l’Algérie va bien, les choses sont stables », rassure M. Sellal, non sans avertir que « réussir notre mue économique est vital car même si les cours des matières premières augmentent, ils ne couvriront pas nos besoins futurs de développement ». Le déplacement du Premier ministre à Saïda, le premier depuis les départs en congé des membres du gouvernement, semble, à coup sûr, le prélude à un périple dans le reste du territoire national, dans un exercice de « pédagogie nationale » pour expliquer la réalité économique du pays, « forcé » de se transformer et de sortir de l’exception !

Publié dans théma archives

Au lendemain de l’installation du nouveau gouvernement tunisien, dirigé par le libéral Youssef Chahed, ce dernier a été confronté à des attaques terroristes et une protestation sociale de chômeurs.

Publié dans Der

Un grave accident survenu, hier matin, suite à une collision entre un semi-remorque, un bus et plusieurs véhicules au Souk de Khamouda, à Kasserine, une ville situé au centreouest de la Tunisie, a fait 16 morts et 85 blessés. Dans un communiqué rendu public sur sa page offi cielle, le ministère de l’Intérieur a annoncé que le bilan de l’accident de la route, survenu dans la matinée d’hier dans le gouvernorat de Kasserine, s’est élevé à 85 blessés et 16 morts dont le conducteur du camion. Une quinzaine de voitures, également impliquées dans ce drame de la circulation, ont pris feu, d'après la même source. De nombreux blessés ont été transportés en urgence à l'hôpital régional de Kasserine, et les opérations de sauvetage menées par les unités de la Protection civile sont toujours en cours. Selon les premiers éléments de l'enquête, l'accident, qui s'est produit à l'aube dans la localité de Khamouda, est dû à un problème de freins du semi-remorque, qui est entré en collision dans un premier temps avec le bus de transport public avant de poursuivre sa course contre un poteau électrique, heurtant au passage de nombreuses voitures. Les routes tunisiennes sont particulièrement dangereuses. A la fin du mois de mai dernier, 528 personnes sont décédées depuis le début de l'année, soit une hausse de mortalité de près de 10% sur un an, dans ce pays de quelque 11 millions d'habitants seulement.  

Publié dans Der

La présidente du Brésil Dilma Rousseff a été destituée hier par une majorité de plus des deux tiers requis des sénateurs pour «maquillage des comptes publics», au terme d’une procédure juridico-politique controversée. Sur les 81 parlementaires, 61 ont voté pour la destitution de la dirigeante de gauche, élue en 2010 à la tête du plus grand pays d’Amérique latine, et qui sera remplacée dans la journée par son ancien vice-pré- sident, Michel Temer (PMDB, centre droit). Le motif offi ciel de la destitution de Mme Rousseff : le maquillage des comptes publics pour camoufl er l’ampleur du défi cit, via un tour de passe-passe faisant incomber certains frais à des banques publiques, et l’approbation de trois décrets engageant des dépenses sans le feu vert du Parlement. Mais en réalité, Dilma Rousseff est attaquée «pour avoir osé remporter une élection qui contrariait les intérêts de ceux qui voulaient changer le cap du pays et ne pas avoir empêché la poursuite des enquêtes sur la corruption au Brésil», a affi rmé mardi son avocat, l’ex-ministre de la Justice José Eduardo Cardozo. Englué depuis la réélection de Mme Rousseff fi n 2014 dans une crise politique et économique de magnitudes historiques, sur fond de méga-scandale de corruption, le Brésil tournera ainsi la page de 13 ans de gouvernements du Parti des travailleurs (PT, gauche) initiée en 2003 par l’ex-président Luiz Inacio Lula da Silva.

Publié dans Der

Le constructeur Condor, leader algérien des produits électroniques et technologiques, poursuit sa stratégie à l’international et annonce sa participation au plus grand salon mondial des technologies grand public, Internationale Funkausstellung Berlin, IFA 2016, qui se tiendra du 2 au 7 septembre 2016 à Berlin. Ce salon international d’envergure, où se côtoient plus de 1 600 exposants venus de plus de 100 pays et qui draine plus de 240 000 visiteurs, verra le stand Condor de près de 100 m2 situé au Hall 26. Les visiteurs de la plus grande manifestation mondiale dans le secteur de l’électronique grand public et des applications domestiques pourront découvrir les dernières innovations et les produits du constructeur algérien à la pointe de la technologie, certifi és aux normes internationales de qualité et de sécurité les plus strictes. « Pour Condor, cette première participation à l’IFA 2016 est une opportunité de présenter au public international sa large gamme de produits : smartphones, tablettes, ordinateurs, téléviseurs, climatiseurs et réfrigérateurs. Une stratégie qui permettra d’apporter notre pierre à la construction et la promotion d’une économie algérienne forte, capable de rivaliser avec les plus grands et de s’exporter sur le marché international », a déclaré Abderrahmane Benhamadi, président du Conseil d’administration de Condor a ce propos. Inscrite à l’agenda de sa stratégie, l’internationalisation, l’IFA 2016 est la troisième étape après la participation au MWC de Barcelone et MWC de Shanghai, des expériences enrichissantes en connaissances de nouveaux marchés et un feedback positif suite à la rencontre de ce nouveau public. L’IFA 2016 est un carrefour important où les médias, professionnels et consommateurs vont toucher du doigt ce qui se fait de mieux dans le domaine de l’électronique, de l’électroménager et de la téléphonie. A cette occasion, Condor présente les toutes dernières avancées technologiques embarquées sur ses gammes de produits.

Publié dans Der

Jean-Jacques Gauthier prendra ses fonctions aujourd’hui en qualité de directeur général de Lafarge Algérie, en remplacement d’Eric Meuriot qui a fait valoir ses droits à la retraite. Diplômé en sciences économiques et en droit des aff aires, M. Gauthier a passé 15 années dans le groupe Matra, devenu aujourd’hui Airbus. Il y a exercé diverses fonctions de responsabilité en France et aux Etats-Unis, notamment celle de directeur fi nancier et membre du comité exécutif de la branche spatiale Astrium. C’est en 2001 qu’il a rejoint le groupe Lafarge dans lequel il a occupé des fonctions du stratégiques, à l’instar de celle de directeur fi nancier groupe et membre du comité exécutif de 2001 à 2015, puis, après la fi nalisation de la fusion entre Lafarge et Holcim en juillet 2015, celle de directeur de l’intégration, de l’organisation et des ressources humaines, membre du comité exécutif du groupe Lafarge Holcim. La solide expérience et les compétences de M. Gauthier seront de véritables atouts pour Lafarge Algérie, leader des matériaux de construction. A l’occasion de sa nomination, M. Gauthier a fait une brève allocution au cours de laquelle il a indiqué : «Notre mission est d’être un acteur fortement engagé au service du développement économique et social du pays, avec comme objectifs de continuer à accroître notre production, de hisser nos équipes à leurs meilleurs niveaux et d’apporter toujours plus de valeur à nos clients et au marché de la construction, au travers notamment de la mise en œuvre de solutions constructives adaptées et innovantes. Nous poursuivrons avec force et détermination notre objectif santé et sécurité visant à atteindre zéro accident dans nos opérations.»

Publié dans Der

L'attaquant international algérien, Islam Slimani, a opté pour le champion d'Angleterre en titre, Leicester City, après que les négociations de ce dernier et Sporting Lisbonne eurent abouti à un accord définitif. Le meilleur buteur en activité de la sélection nationale a signé un contrat de quatre ans pour un montant qui avoisinerait les 35 millions d’euros.

 

Publié dans Sports

Ayant entraîné l’équipe nationale olympique de 2014 à 2016, le technicien suisse André Pierre Schurmann pourrait prendre très prochainement un poste à la Fédération algérienne de football. En eff et, l’entraîneur qui a mené les Verts à une deuxième participation historique aux Jeux olympiques de Rio en août dernier aurait reçu une off re de la FAF pour prendre en charge la nouvelle académie de football qui sera lancée dans les prochains jours à l’Ecole olympique de Souidania. Selon une source proche du dossier, le contrat «d’objectif» de Schurmann qui avait expiré juste après l’élimination de l’équipe nationale U23 aux JO de Rio pourrait être renouvelé pour une autre mission, surtout que le bureau fédéral avait pris la décision de mettre en place une académie avec à sa tête un formateur étranger et le profi l du Suisse pourrait convenir à l’instance fédérale. André Pierre Schurmann se déplacera dans les prochains jours à Alger pour négocier son contrat et entamer sa nouvelle mission, avant le transfert de l’académie au Centre technique de Sidi Moussa au courant de l’année 2017.

Publié dans Sports

Le milieu de terrain international algérien, Mehdi Abeid a rejoint mercredi le club de Dijon, évoluant en Ligue 1 française. Le joueur de 24 ans, passé par l’équipe nationale olympique, puis l’équipe première, s’est engagé pour trois ans avec le club promu en L1. Sébastien Larcier, responsable du recrutement de Dijon déclare à son sujet : « C’est un joueur aux capacités de récupération importantes, il gratte de nombreux ballons. Il va nous apporter de la puissance dans l’entrejeu et de la qualité technique. Il est très bon sur les phases de transition, sait casser les lignes et peut donc également apporter off ensivement. ». Avant de rejoindre Dijon, Abeid avait évolué à Newcastel (Angleterre), Saint Johnson (Ecosse) et Panatinakos (Grèce).

Publié dans Sports

La sélection nationale de football continue sa préparation au Centre technique national de Sidi Moussa en vue du match face au Lesotho pour le compte de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017, dont l’Algérie est déjà qualifi ée. Pour ce premier regroupement du nouveau sélectionneur national, le Serbe Milovan Rajevac, le seul bémol est l’arrivée tardive du meneur de jeu Yacine Brahimi, qui devrait rejoindre ses coéquipiers ce matin après avoir fi nalisé son transfert en Angleterre avec Everton. Tous les autres joueurs ont pris leur quartier au CTN dès le premier jour du stage avec à la clef une réunion qui les a regroupés avec tous les membres du staff technique ainsi que le président de la FAF et le manager des équipes nationales. Ce regroupement d’une semaine connaît l’arrivée d’une nouvelle tête chez les Verts. Il s’agit de Smaïl Benaceur, qualifi é récemment par la FIFA pour jouer au profi t de l’Algérie après avoir évolué sous les couleurs des équipes de jeunes en France. Le jeune attaquant de l’équipe réserve d’Arsenal a exprimé sa fi erté de faire partie du groupe DZ tout en s’engageant à donner le meilleur de luimême pour avoir une place dans le Onze de Rajevac. « C’est un grand plaisir d’être ici. Je me suis bien intégré grâce aux anciens, notamment le capitaine Medjani, qui m’ont bien accueilli. J’ai choisi de jouer pour l’Algérie par conviction, c’est un choix du cœur et j’en suis très fi er », a déclaré Smaïl Benaceur lors d’une zone mixte organisée au CTN de Sidi Moussa. Avant d’ajouter : « J’ai hâte de jouer mon premier match avec l’Algérie. J’’espère que ça se fera dès dimanche prochain face au Lesotho. C’est un rêve qui se transforme en réalité. Je dois montrer de quoi je suis capable et de faire au sein d’un groupe où la concurrence est rude (...) Le nouveau sélectionneur nous a transmis un bon discours d’un niveau très élevé.» L’équipe nationale qui continue sa préparation a aff ronté, hier en fi n d’après-midi, la formation du Widad de Boufarik (Ligue 2) lors d’un match d’application. Cette rencontre a permis au nouveau sélectionneur national de voir à l’œuvre tous ses joueurs et ainsi avoir une idée plus précise sur chacun d’eux avant son premier match offi ciel. L’équipe nationale aff rontera ce dimanche à 20h30 le Lesotho pour le compte de la sixième et dernière journée des éliminatoires de la CAN 2017 qui aura lieu au Gabon. Le match Algé- rie-Lesotho sera arbitré par le Guinéen Ahmed Touré Siko, assisté de ses compatriotes Sidiki Sidibe et Mamady Tere. L’Algérie avec 13 points au compteur est d’ores et déjà qualifi ée pour la phase fi nale de la CAN 2017 après quatre victoires et un match nul, devant l’Ethiopie (8 points), les Seychelles (4 points) et le Lesotho (3 points).

Publié dans Sports
Page 1 sur 6