Pokemon Go app download for android. Get Prisma app for android and edit pics. prisam apk.
Reporters - Filtrer les éléments par date : mercredi, 07 septembre 2016

La ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Imène Houda Feraoun, a affi rmé, à propos du lancement de la 4G, que «les décrets exécutifs relatifs aux cahiers des charges adressés aux opérateurs de téléphonie mobile de la 3G ont été signés par le Premier ministre».

Publié dans Der

De 25 000 à 60 000 DA, ce sont là quelques-uns des prix affi chés dans les espaces dédiés à la vente des moutons à Alger, à quelque jours de la fête de l’Aïd El Adha. Selon les observateurs, les prix ont considérablement baissé en comparaison avec l’année dernière, une diff érence variant entre 10 000 et 12 000 dinars ayant été constatée. Ils expliquent cette baisse des prix par la disponibilité du cheptel ovin conjuguée à une tiédeur dans les ventes. Abdelaziz Aït Abderrahmane, le directeur général de la régulation et de l’organisation des activités au ministère du Commerce, qui intervenait hier sur les ondes de la Chaîne III de la Radio nationale, est pratiquement du même avis. « Si les prix du mouton ont sensiblement baissé contrairement aux années précédentes, c’est parce qu’on a limité la contrebande. » « Grâce aux eff orts de nos services de sécurité, nos frontières sont parfaitement maîtrisées », s’est réjoui le même responsable soulignant que la fuite du cheptel vers les pays voisins est vraiment réduite. « Ce qui fait que l’off re est importante à travers les marchés aux bestiaux dont l’aménagement s’est nettement amé- lioré cette année », a ajouté Abdellaziz Aït Abderrahmane. « Ce n’est pas la perfection, certes, mais l’on constate qu’il y a de moins en moins de points de ventes anarchiques », a-t-il reconnu. L’autre question abordée par le directeur de la ré- gulation au ministère du Commerce est l’absence de la grande distribution. Pour lui, cette dernière n’a pu encore s’établir avec force en raison «des diffi cultés des promoteurs à acquérir des terrains d’assiettes pour y installer leurs activités». Il a dans ce sens assuré que les walis ont été saisis par le biais du département de l’Intérieur afi n de faciliter l’accès à tout promoteur désirant se lancer dans le domaine. Abdelaziz Aït Abderrahmane a d’ailleurs assuré qu’un bilan des « demandes » se fera dans les prochains jours afi n de dresser une liste d’investisseurs désirant s’installer dans chaque wilaya. Actualité oblige, et comme à chaque Aïd, la question de l’ouverture ou non des commerces se pose avec acuité. C’est même devenu une « hantise » pour les consommateurs qui peinent à s’approvisionner normalement des produits de première nécessité. Abdellaziz Aït Abderrahmane s’est longuement attardé sur la question, lors de son intervention sur la Chaîne III. Il rappelé que ministère du Commerce a mobilisé pour les jours de l’Aïd El Adha, près de 33 000 commerçants et 440 unités de production, une permanence dont la mise en œuvre sera supervisée par 2 059 agents de contrôle à travers tout le pays. Ainsi, sur 32 955 commerçants à l’échelle nationale réquisitionnés pour cette période, 4 885 activent dans la boulangerie, 20 289 dans l’alimentation générale, fruits et légumes et 7 343 dans des activités diverses, appuyé par un communiqué du ministère. Pour ce qui est des 440 unités de production concernées par la permanence, il s’agit de 128 laiteries, 272 minoteries et 40 unités de production d’eau miné- rale et de source. A l’eff et d’assurer la mise en œuvre de ce programme, le ministère fera appel durant l’Aïd à 2 059 agents de contrôle. Des sanctions seront prises à l’encontre des commerçants n’ayant pas respecté leur obligation conformément à la lé- gislation en vigueur, avertit le ministère.

Publié dans Der

La mauvaise manipulation d’objets tranchants utilisés pour la circonstance lors de l’Aïd (couteau, hache...) a souvent été la cause de blessures notamment à la main. Les services des urgences de nos hôpitaux ne vont pas « chômer ». Et afi n de bien prendre en charge ce fl ux, la Direction de la santé de la wilaya d’Alger a pris les devants. Son directeur, Mohamed Miraoui, a en eff et, assuré mardi dernier le renforcement des permanences médicales, paramédicales et administratives au niveau des établissements hospitaliers et des services d’urgences de la wilaya d’Alger et la disponibilité des médicaments et des poches de sang ainsi que des ambulances, en prévision d’éventuels accidents. La wilaya d’Alger compte 35 établissements hospitaliers (centres hospitalo-universitaires (CHU), établissements hospitaliers spécialisés et services de santé de proximité) qui seront renforcés et dotés de moyens de communication nécessaires, pour faciliter les contacts entre ces diff é- rents établissements. « Une commission, composée d’inspecteurs et de cadres relevant de la Direction de la santé de la wilaya d’Alger veillera au respect de ces mesures et assurera le suivi de cette opération », a, en outre indiqué le même responsable. Le directeur de la santé de la wilaya d’Alger a, par ailleurs, annoncé que plusieurs structures hospitalières seront réceptionnées en 2016 dont une maternité à Douéra (150 lits) durant le troisième trimestre de 2016 et une polyclinique à la cité des 1 600-Logements à Zéralda. Il a également cité parmi les importants projets sanitaires au niveau de la wilaya d’Alger, la réalisation d’un Centre de protection maternelle et infantile d’une capacité de 80 lits à Baba H’ssen, d’un hôpital à Zéralda (900 lits) et un hôpital de chirurgie cardiaque pédiatrique à Mahalma. Quant aux permanences des pharmacies pendant l’Aïd, Mohamed Miraoui a précisé que chaque citoyen peut consulter le site électronique de la direction de la santé de la wilaya d’Alger ou celui du ministère de la Santé, de la Population et d la Réforme hospitalière pour s’enquérir du tableau des permanences des pharmacies au niveau des 48 wilayas et connaître la pharmacie ouverte la plus proche du lieu de sa résidence. La wilaya d’Alger compte 900 pharmacies, a-t-il rappelé, soulignant qu’un certain nombre d’entre elles (sans donner des chiff res) assurent la permanence lors «des week-ends, des jours de vacances et des fêtes religieuses et nationales». Les bureaux d’hygiène de la wilaya d’Alger, composés de membres des services d’agriculture et du commerce, de médecins et de vétérinaires, veilleront aux opérations d’abattage au niveau des abattoirs d’Alger, afi n d’assurer le respect des conditions d’hygiène. Il a ajouté qu’une vaste campagne de sensibilisation aux dangers du kyste hydatique a été organisée au niveau de toutes les communes pour rappeler aux citoyens les dispositions à prendre dans de telles situations.

Publié dans Der

L’affaire des 700 personnes intoxiquées par le petit lait (l’ben) qui a ébranlé la région de Blida il y a de cela environ trois semaines a été examinée par le tribunal correctionnel de Blida. Outre la présence des victimes, la partie civile était représentée par l’association des consommateurs de la wilaya de Blida. Selon l’enquête menée par le laboratoire, il est apparu que l’absence de propreté serait le fait de cette intoxication. Lors de l’audience du tribunal, les deux crémiers installés à Guerrouaou (Boufarik) et Benchaâbane (Oued el Alleug) ont tenté de justifi er leur méfait, mais le tribunal, après délibération, a prononcé la peine de 6 mois de prison avec sursis à chacun des deux crémiers, tout en leur infl igeant une amande de 500 000 DA à chacun d’eux et 50 000, DA comme dommages et intérêts.

Publié dans Der

L’hôtel El Marsa a fermé ses portes, début septembre, pour entreprendre des travaux de rénovation qui s’étaleront sur 24 mois, a indiqué hier mercredi à l’APS l’Entreprise de gestion touristique (EGT) de Sidi Fredj. L’hôtel El Marsa a arrêté les réservations à la fi n de la saison estivale pour entamer les travaux de rénovation confi és à la société algéro-turque Travocovia qui seront lancés après l’Aïd El Adha, a déclaré à l’APS Larbi Aït Saïd, chef de service du développement et de la modernisation. L’EGT-Sidi Fredj s’est engagée à rénover toutes ses structures pour donner un nouveau look à cet espace, a indiqué le responsable. L’hôtel El Marsa verra la rénovation des chambres, des piscines et des allées en vue de retrouver son classement 4 étoiles, a précisé M. Larbi Aït Saïd. Une entrée de l’hôtel sera ouverte du côté du parking qui sera prochainement réaménagé, selon le plan de l’EGT-Sidi Fredj.

Publié dans Der

La troisième journée du Championnat de Ligue Une Mobilis sera marquée par le retour de la police dans les enceintes footballistiques, notamment lors le premier match CRB-JSS, après deux journées qui avaient connu plusieurs actes de violences entre supporters. Un retour des forces de l’ordre dicté par la propagation du fl éau dans plusieurs stades et qui a fait plusieurs blessés.

Côté sportif, le choc de cette journée opposera la JS Kabylie, deuxième au classement général, à l’USM Harrach, 13e après une défaite et un match nul. Le club kabyle, qui semble retrouver ses sensations cette saison sous la houlette de Kamel Mouassa, espère confirmer son succès ramené d’Alger face au NA HusseinDey (1-0) alors que les Harrachis veulent se racheter après la dé- faite face au MCA lors de la pré- cédente journée. Le leader du championnat, l’USM Alger effectuera un déplacement périlleux à Tadjenanet pour croiser le fer avec le DRB Tadjenanet. Le club algérois, qui a réussi à faire le plein lors des deux premiers rendez-vous de la saison, disputés à domicile, d’abord face au MO Bé- jaia (2-0) puis le RC Relizane (6-0), aura à cœur de bien négocier son premier déplacement de la saison face au DRBT, auteur de 4 points en deux matchs et d’une saison 2015/2016 époustoufl ante. Les gars de Liamine Bougherara comptent de leur côté prouver leur bonne santé en s’off rant le champion en titre et ainsi prendre les rênes du classement général. Le premier derby de l’Ouest de cette saison opposera le MC Oran au RC Relizane. Les Oranais accueilleront les gars de la Mina pénalisés par une dé- falcation de six points par la Ligue professionnel (LFP) pour dettes impayées et défaite sur tapis vert lors de la première journée du championnat face au NAHD. Les Rélizanais joueront cette fois-ci avec l’équipe première après le payement des joueurs par le nouveau président Hamri qui a réussi à qualifier les nouvelles recrues auprès de la LFP. Le MCA va purger son premier match à huis clos sur les trois infligés par la LFP, lors de la réception du nouveau promu le CA Batna. Les coéquipiers de Hadj Bougueche auront une mission diffi cile face au club cher à Farid Nezzar qui ne se déplacera pas à Alger pour faire du tourisme. L’autre promu, l’O Médéa, accueillera le vainqueur de la Ligue des Champions d’Afrique 2014, l’ES Sétif dans un match indécis. Le CS Constantine, blessé par ses résultats du début de saison, accueillera le MO Béjaia, seul représentant algérien encore en lice dans une coupe d’Afrique des clubs. Les Constantinois auront à cœur d’enregistrer leur première victoire de la saison, surtout que l’entraineur franco-portugais Didier Gomes sait qu’il est installé sur un siège éjectable et que son avenir dépend du résultat de la rencontre. La dernière rencontre de cette journée opposera le NA Hussein Dey à l’USM Bel Abbes dans un match ouvert à tous les pronostics.

Publié dans Sports

C’est ce vendredi que sera donné le coup d’envoi de la saison 2016/2017 en Ligue 2 Mobilis. Un championnat mi-amateur, mi-professionnel qui démarre déjà par deux rencontres à huis clos, vu les reliquats du CRB Ain Fekroun et de la JSM Skikda depuis la dernière saison. Quatre matches se joueront à 17h00, alors que quatre autres se dérouleront en nocturne (à partir de 19h00). L’ASM Oran, qui a rétrogradé de la Ligue 1 Mobilis, débutera sa saison par un déplacement périlleux où les Asémistes devront aff ronter l’A Bou Saada, club qui ambitionne de jouer le maintien comme à chaque exercice. C’est le même cas pour la JSM Skikda qui accueillera ce vendredi l’USM Blida, qui avait connu une saison diffi cile en L1, l’année dernière. Pour cette saison, les Blidéens ont tout changé, de la direction aux joueurs en passant par le staff technique. Le nouveau président, Ahmed Boumaaza, compte donner tous les moyens au coach palestinien Hadj mansour et aux joueurs emmenés par l’expérimenté Abdelkader Laifaoui pour que le club revienne à l’élite. L’autre représentant de la Mitidja, le RC Arbaa, aura une mission diffi cile cette année encore, au vu de la crise fi nancière qu’il traverse. Le club de Djamel Amani qui débutera la saison avec -3 points, suite à la décision de la LFP pour non-payement des arriérés des joueurs, devra cravacher dur pour réaliser ses objectifs et son entame est des plus dures puisqu’il se déplacera à Béjaïa pour aff ronter la Jeunesse locale. Le club formateur, le Paradou AC, seule formation de la capitale en Ligue 2, qui a raté de peu l’accession en Ligue 1 la saison passée une année après son retour en deuxième palier, espère rectifi er le tir lors de l’exercice 2016-2017. Le PAC, l’un des rares clubs à n’avoir pas trop chamboulé son eff ectif se contentant d’engager seulement quatre nouveaux joueurs, débutera son parcours en rendant visite au CRB Ain Fakroun, dans un match qui sera joué à huis clos. Une aubaine pour les Algérois afi n de débuter la compétition par une victoire et confi rmer par là même les ambitions affi chées par leur nouveau staff technique espagnol que dirige Josep Maria Noges. « Nous sommes ici en Algérie avec l’objectif de réussir la montée en Ligue 1 dès la fi n de l’exercice en cours. Nous serons très heureux si nous parvenons à terminer notre première année en Algérie par une accession », déclare Adolfo Bainas, l’entraîneur adjoint qui occupe également la fonction de l’entraineur des gardiens de but. L’ASO Chlef, club qui a pour objectif la montée en Ligue 1 à la fi n de cette saison, recevra au stade Boumezrag le promu US Biskra. Les poulains d’Abdelkrim Medouar ne jurent que par la victoire face à des Biskris qui espèrent retrouver leur place perdue. 

Publié dans Sports

Le président de la fédération espagnole de football Angel Maria Villar retire sa candidature à la présidence de l’UEFA. « Après une profonde réfl exion, j’ai décidé de retirer ma candidature », a écrit Villar dans un communiqué diff usé sur le site offi ciel de la Fédération espagnole de Football. « De nombreuses voix parmi les responsables du football espagnol m’ont pressé de continuer à travailler pour le football de mon pays en représentant ma candidature comme président de la RFEF, instance à laquelle j’ai dédié la majeure partie de ma vie de dirigeant », a-t-il ajouté. Le quotidien sportif madrilène As a rapporté mardi soir que Villar aurait pris cette décision « après s’être rendu compte qu’il ne réunissait pas les soutiens nécessaires pour remporter le scrutin » et ne disposait pas de l’appui de plusieurs grandes fédérations européennes, comme la France, la Russie ou l’Allemagne. L’UEFA doit se réunir le 14 septembre à Athènes pour élire le successeur de Michel Platini, suspendu de toute activité liée au football. En l’absence de Villar, le duel entre le slovène Aleksander Ceferin et le néerlandais Michael Van Praag se profile.

Publié dans Sports

Pour la deuxième journée des éliminatoires de la Coupe du Monde Russie 2018, prévue le 15 novembre prochain, la Fédération nigériane de football vient de se fi xer sur le stade qui abritera le match Nigéria-Algérie, l’un des chocs du groupe D. La rencontre aura lieu au stade Akwa Ibom d’Uyo selon un responsable de la Fédération algérienne de football qui nous a affi rmé que l’instance fédérale n’attend maintenant que la confi rmation par écrit de la part de la NFF. La ville d’Uyo est située à près de 700 km de la capitale nigériane Abuja. Le stade Akwa Ibom a été inauguré en 2014 et est d’une capacité de 30 000 spectateurs. Il y a lieu de rappeler que lors de la première journée des éliminatoires de la Coupe du Monde 2018, l’équipe nationale recevra son homologue du Cameroun le 9 octobre prochain à 20h30 au stade Mustapha Tchaker de Blida.

Publié dans Sports

Le sélectionneur de l’équipe camerounaise de football Hugo Broos s’est dit «satisfait» de la prestation des «Lions indomptables», vainqueur au dernier match des qualifi cations de la CAN-2017 samedi face à la Gambie (2-0) puis en amical mardi face au Gabon (2-1). «Pour moi ce sont deux très bons matchs. J’ai dit samedi que j’étais satisfait de la performance et de la mentalité qui régnait sur le terrain. Contre le Gabon, on a fait beaucoup des changements, mais globalement rien n’a changé dans le sens où la mentalité, le jeu, la solidarité sont encore là. On a gagné le match 2-1, avec au moins quatre occasions de mettre des buts. C’était deux très beaux matchs. Je pense qu’on est vraiment parti», a affi rmé Broos, cité mercredi par la presse locale. Le Cameroun rendra visite à l’Algérie le 9 octobre prochain pour le compte de la première journée (Gr.B) des qualifi cations au Mondial-2018. La Zambie et le Nigeria s’opposeront dans l’autre match du groupe. L’ancien entraîneur de la JS Kabylie et du NA Hussein-Dey a estimé qu’il n’avait pas encore dégagé l’équipe type, appelée à négocier les prochaines échéances. «Je trouve que globalement c’était positif. Dans 3 à 4 semaines, on joue contre l’Algérie. Je ne peux que prendre 23 joueurs , il va falloir faire des choix. Mais, même s’il y a des joueurs qui ne seront pas là contre l’Algérie, ce qui me met vraiment à l’aise, c’est qu’on a un noyau de 30 joueurs ou plus, et que s’il se passe quelque chose, on peut facilement remplacer», a-t-il ajouté. Le Cameroun, à l’instar de l’Algérie, s’est qualifi é pour la prochaine CAN-2017 au Gabon (21 janvier-12 février), terminant en tête du groupe M avec 14 points devant la Mauritanie (8 pts). En revanche, le Nigeria et la Zambie ne seront pas présents au Gabon.

Publié dans Sports
Page 1 sur 6